Avoir la « forme » en cette période de pandémie, avec en plus, un confinement le soir, n’est certainement pas chose aisée et même si les plus positifs d’entre nous arrivent à être motivés, la plupart des gens ressentent une forme de lassitude persistante.
Mais que faire ?

Voici comment reprendre le dessus et renverser la vapeur en cinq étapes :

1 Méditer sans modération et reprendre le contrôle sur son « soi »

La méditation de pleine conscience consiste, pour les débutants, à prendre cinq minutes par jour, par exemple, pour ne penser à rien, les yeux fermés, en écoutant une musique relaxante, les mains posées sur les genoux, corps assis.
Nombre d’applications fleurissent sur les smartphones et sont même disponibles gratuitement pour certaines. Elles possèdent de vrais trésors de musiques et conseils pour apprendre à méditer.

2 Manger sain pour se sentir bien

Pensez à consommer des fruits et légumes de saison qui détiennent notre indispensable en vitamines et minéraux.
Place à la cuisson vapeur, pour les viandes, toujours plus douce plus saine et qui viendra à la rescousse de notre sérotonine mais aussi des vitamines pour la cuisson des légumes.

3 Sortir faire un tour, aller marcher ou courir

Beaucoup trop de personnes restent enfermées et ce, plusieurs jours d’affilé. Évidemment à 18h il faut être rentré et en ce moment rejoindre la nature n’est pas toujours chose facile, selon le lieu où l’on réside.
Alors il est possible de faire simplement un tour autour de chez vous, un tour d’au moins 30 minutes, temps d’effort nécessaire au réveil du foie. Et s’aérer est indispensable pour stimuler la motivation.

4 Penser à prendre des probiotiques très fortement concentrés

Les bons probiotiques sont indispensables en cette période car en maximisant l’absorption des nutriments ils nous permettent d’avoir une immunité au top mais aussi de garder le moral.
En effet on sait aujourd’hui que l’intestin aide, par le biais de l’axe intestin-cerveau, à communiquer avec nos états d’âmes, alors pourquoi s’en priver ?

5 Préserver le lien social

Et pas seulement par les réseaux sociaux, même si la période est propice au comportement de l’huître, ne refermez pas votre coquille.
Discuter, partager, vivre ! 3 minutes au téléphone, une courte discussion avec la voisine ou la caissière… Osons communiquer même avec notre entourage immédiat car chaque moment compte.

Acceptons cette période quel qu’elle soit et décidons de ne plus en pâtir !

Comme le disait Voltaire : « J’ai Décidé d’être Heureux, par ce que c’est Bon pour la Santé. »

Les conseils présentés ici ne constituent en aucun cas un acte médical.