Voici quelques explications afin de mieux comprendre le fonctionnement, le mode de transmission et les moyens de se protéger de la grippe intestinale ou gastro-entérite virale.

La grippe intestinale ou gastro-entérite virale, qu’est-ce que c’est ?

C’est une maladie virale et saisonnière qui provoque une inflammation des voies digestives. Il existe différentes sortes de virus pouvant en être à l’origine : les rotavirus, les norovirus, les 2 plus fréquents mais aussi les astrovirus et les adénovirus. La multiplication du virus se fait au niveau de l’intestin grêle. Il n’existe aucun traitement spécifique pour cette maladie qui n’a rien à voir avec la grippe classique, mais quelques bonnes pratiques comme la prise de probiotiques à haute concentration peuvent aider à la surmonter.

Rotavirus, norovirus, astrovirus et adénovirus, vous connaissez ?

Les rotavirus engendrent la moitié des cas de gastro-entérites. Ils sont à l’origine des épidémies hivernales, le plus souvent chez l’enfant. Il en existe une multitude de souches différentes.
Les norovirus provoquent quant à eux des épidémies de gastro-entérites d’origine alimentaire ou hydrique, le plus souvent chez l’adulte. C’est un virus qui survit toute l’année car il résiste aux températures de 0 à 60 degrés et aussi bien en milieu aquatique que sur des supports.
Les norovirus et les rotavirus peuvent être retrouvés sur les mains par exemple qui peuvent devenir une source de contamination.
Les astrovirus, également responsables de gastro-entérites virales, sont plus souvent chez les personnes fragiles comme les enfants, les personnes âgées et les personnes présentant des fragilités immunitaires.
Les adénovirus sont eux sans caractère saisonnier, le plus souvent chez les enfants de moins de deux ans.

Comment l’attrape-t-on ?

Il y a deux possibilités :
Le plus souvent par contact direct, de personne à personne, par le biais des mains, sanitaires, objets comme des poignées de porte insuffisamment lavées par exemple, on parle de voie féco-orale. Ou par contact indirect, suite à la consommation d’aliments contaminés comme l’eau ou les aliments crus mal lavés.

Comment renforcer son immunité et l’éviter ?

Il est très important de recharger sa flore intestinale avec une cure de microbiotique à haute concentration qui permettra de renforcer son immunité en diversifiant les bactéries intestinales, améliorant ses fonctions de barrière et favorisant une meilleure digestion.
Bien évidement manger équilibré et de saison est indispensable et sans oublier la vitamine C le matin au petit déjeuner.

Quels en sont les symptômes ?

Les symptômes sont des troubles digestifs aigus tels que des nausées, vomissements, douleurs abdominales, ballonnements et diarrhées, accompagnés parfois de fièvre.

Combien de temps dure-t-elle ?

La durée moyenne est de 3 jours mais elle peut varier sensiblement selon le virus en question.

Quelle est la période de contagion ?

La période de contagion dure le temps de l’incubation qui varie de 24 à 72 heures et persiste toute la durée des symptômes.

Que faut-il absolument éviter pendant cette maladie ?

Il faut faire très attention à ne pas se déshydrater, principale complication.

Quel est le réflexe indispensable ?

Il faut boire souvent mais en petites quantités : de l’eau, des boissons qui contiennent sels minéraux, boissons de réhydratation, bouillons ou potages de légumes frais, thé et tisanes. Evitez le sucre, chocolat, caféine, alcool, produits laitiers, aliments gras ou épicés. Réintroduire les aliments de manière graduelle en commençant par des aliments simples et pauvres en fibres come le pain, les pommes de terre cuites à l’eau et le riz blanc.

Que faire après une gastro-entérite virale ?

Il est recommandé de rééquilibrer sa flore intestinale avec une cure de microbiotique à haute concentration pour remplacer efficacement les bactéries bénéfiques détruites par la maladie, aider les parois digestives à enrayer l’inflammation, rétablir un bon fonctionnement digestif et éviter la fatigue persistante.

Vous êtes enfin prêts : armés à coup de savons et désinfectants pour tout nettoyer, d’eau bouillante pour cuisiner et de probiotiques pour vous préparer ou vous réparer !!!

Les conseils présentés ici ne constituent en aucun cas un acte médical.