Antibiotiques ou pas ?

Le constat

L’hiver, la maladie nous guette et nous sommes effectivement plus souvent malade que l’été.

Il fait froid, il neige ou pire il pleut et le seul fait de passer le seuil de la porte d’entrée devient une épreuve, alors sortir courir ou aller à la salle de sport devient presque impossible.

Évidemment notre hygiène de vie en est altérée d’autant et si nous ajoutons à ça une alimentation appauvrie en fruits en période hivernale donc moins vitaminée et plus un soupçon de fêtes et ses repas copieux, réunions familiales ou entre amis, avec bisous et câlins en prime.

Bref voilà une recette que les microbes adorent et en hiver comme beaucoup … nous tombons malade !

La question

Devrions-nous prendre des antibiotiques ou pas ?

Depuis 2002 on nous répète que « Les antibiotiques, c’est pas automatique » ou encore en 2017 « Les antibiotiques ne sont pas toujours la réponse » (1)

Il est important de comprendre que les antibiotiques ne sont pas à prendre à la légère car ils nettoient en profondeur notre organisme. Ils détruisent certes les bactéries pathogènes mais les bonnes bactéries aussi. La composition du microbiote étant altérée et donc amoindrie, c’est le métabolisme dans son ensemble qui est déstabilisé et cela aura des répercussions sur le long terme au niveau des défenses immunitaires entres autres.

L’attitude raisonnable à adopter est évidemment d’éviter au maximum de prendre des antibiotiques comme par exemple dans les infections virales telles que la grippe, les rhumes, la fièvre contre lesquels ils ne sont d’aucune d’utilité.

Nous devons éviter cette consommation systématique des antibiotiques car elle nous amène au développement de bactéries résistantes contre lesquelles les traitements n’auront bientôt plus aucun effet afin d’enrayer cette escalade : un antibiotique toujours plus fort et pris plus longtemps pour réussir à déloger les bactéries toujours plus résistantes.

Le réflexe

Cependant, le traitement antibiotique peut parfois s’avérer nécessaire alors pensez qu’après ce grand nettoyage il est indispensable de rétablir l’équilibre de la flore intestinale, de donner à votre microbiote la possibilité de se reconstituer avec de bonnes bactéries et ce en prenant un bon microbiotique.

Les bonnes bactéries remettent de l’ordre dans notre intestin et notre santé sur les rails!!

2018-03-06T14:42:13+00:00