Loading...
Intestin et activité physique 2017-06-07T15:41:43+00:00

Intestin et activité physique

Sortez, promenez-vous, bougez ! Une des clés de votre bien-être

Lorsque nous parlons de déséquilibre de la flore intestinale, nous pensons à la nutrition, aux probiotiques, à la gestion du stress. Mais saviez-vous que faire de l’exercice régulièrement, même modéré, peut stimuler les fonctions intestinales?

Nous savons que faire du sport de manière intensive peut affaiblir la muqueuse intestinale, alors que l’exercice modéré et régulier le renforce et améliore votre résistance aux maladies saisonnières.

Voici de bonnes raisons de réviser notre mode de vie sédentaire et d’adopter un mode de vie plus actif. Les promenades quotidiennes, les promenades en vélo, faire les magasins et jardiner sont de bonnes occasions de se déplacer, de prendre de l’air frais et respirer, peu importe votre âge. Votre intestin vous remerciera et vous bénéficierez d‘une vitalité renouvelée.

Vivomixx aussi pour l’inconfort digestif du sport intensif

De nombreux athlètes qui sont soumis à des efforts physiques intenses ont des problèmes digestifs.

Lors de la pratique de disciplines spéciales telles que le pentathlon, le triathlon, le marathon, etc., les athlètes subissent souvent d’importants symptômes gastro-intestinaux (flatulences, nausées, douleurs abdominales, diarrhée, saignements rectaux, etc.) qui affectent négativement leur performance pendant la course. Ils peuvent parfois même être forcés à arrêter la compétition en cours.

L’étiologie de ces symptômes n’est toujours pas claire ; Une première explication possible est liée à la redistribution différente du flux sanguin pendant l’activité physique.

En effet, afin de compenser l’augmentation des besoins en oxygène dans les muscles, il peut y avoir une réduction de 50 à 80% de l’apport sanguin à d’autres organes tels que le foie et l’intestin. Une deuxième hypothèse corrèle ces troubles gastro-intestinaux avec une perméabilité accrue de l’intestin grêle pendant le stress physique. La perturbation de la fonction de la barrière intestinale peut entraîner une réponse inflammatoire avec une libération conséquente de cytokines qui contribuent aux troubles gastro-intestinaux pendant et après l’exercice physique.

À la lumière des connaissances actuelles, l’intestin doit être considéré comme un véritable organe, où se trouve une grande partie du système immunitaire et où se déroulent d’importantes fonctions métaboliques qui sont vitales pour l’organisme lui-même. Il n’est donc pas surprenant de nombreux scientifiques considèrent l’intestin comme le « second cerveau » du corps humain. Une microflore intestinale performante et saine peut aider à soutenir le bon fonctionnement de l’intestin avec un effet positif sur l’organisme dans son ensemble. Aussi cela confirme que notre corps devrait être considéré dans sa globalité comme un système global complexe, où les différents organes et systèmes sont étroitement liés et interconnectés et dans lequel l’intestin joue un rôle absolument primordial.

L’équilibre de la microflore intestinale vous garde en bonne santé !

En savoir plus